AccueilFinancePension de réversion : combien d’années de mariage faut-il pour l’avoir ?

Pension de réversion : combien d’années de mariage faut-il pour l’avoir ?

4/5 - (1 vote)
Après le décès de votre conjoint, son assureur vous verse une partie de sa pension de retraite : c’est la pension de réversion. Néanmoins, plusieurs conditions sont requises afin de vous octroyer cette pension. Ainsi, il est nécessaire que vous soyez réellement marié à votre défunt conjoint avant son décès. Par ailleurs, d’autres facteurs tels que votre âge et notamment la dureté du mariage sont fortement considérés. Ainsi, combien d’années de mariage pour avoir la pension de réversion ? Éléments de réponse.

Pension de réversion : qu’est-ce que c’est ?

La pension de réversion et un volet d’argent issu de la pension de retraite. Il s’impose alors d’apporter une perspicacité au terme « pension de retraite ». Tout salarié exerçant un travail, que ce soit dans un secteur public ou privé, à normalement droit à une somme à la fin de chaque durant sa retraite. Cette pension est en effet une cotisation qui provient du salaire de chaque de l’individu pendant qu’il était apte au travail. Dès lors que le salarié décède, il ne pourra plus toucher cette somme qui constitue sa pension de retraite.

Lire aussi :  Comment vérifier un chèque de banque ?

En revanche, il revient à son conjoint de bénéficier d’une partie de la pension de retraite sous forme de pension de réversion. Le pourcentage d’attribution de la pension de réversion varie en selon le régime de travail du défunt conjoint. Pour les régimes des fonctionnaires d’État, la pension de réversion équivaut à 50 % de la pension de retraite ; 54 % pour les régimes de base du secteur privé et 60 % pour les régimes complémentaires du secteur privé. Notifions qu’une pension de réversion est octroyée au conjoint survivant, sans distinction de sexe (qu’il soit homme ou femme).

Lire aussi :  Comment vérifier un chèque de banque ?

Pension de réversion : quelles sont les conditions requises pour en bénéficier ?

Les conditions pour bénéficier d’une pension de réversion se diversifient selon le secteur d’activité du défunt conjoint. Ainsi, si votre défunt conjoint a travaillé dans un secteur privé (pour des entreprises privées), vous devez remplir la condition de base qui est le mariage. En cas de pacte, vous ne pouvez pas jouir de cette pension : il faut nécessairement que soient mariés à l’état civil. Vous ne pouvez pas bénéficier de la pension de réversion si vous n’avez pas au moins 55 ans, sauf si vous avez au moins deux enfants mineurs issus du mariage. Si vous vous êtes remarié, vous ne pourrez non plus réclamer une pension de réversion.

combien d'années de mariage pour avoir la pension de réversion

Combien d’années de mariage pour avoir la pension de réversion : cas d’enfants majeurs ou de défunt conjoint travailleur indépendant

Vous pouvez bénéficier d’une pension de réversion si vos enfants sont majeurs. Néanmoins, ils doivent avoir un âge en deçà de 25 ans et être étudiants ou à la recherche d’emploi. Si, au moment du décès de votre conjoint, vos enfants issus du mariage avec ce dernier ont déjà 21 ans, vous êtes disqualifié de la pension de réversion. Ceci, excepté si vous avez déjà 55 ans. Votre défunt conjoint est un travailleur indépendant ? Vous pouvez bénéficier de la pension de réversion en respectant les consignes énumérées précédemment. Votre remariage est sans effet dans ce cas. Toutefois, vos ressources mensuelles doivent être inférieures d’une somme de référence fixée par la loi.

Lire aussi :  Délai d'encaissement d'un chèque d'acompte

Combien d’années de mariage pour avoir la pension de réversion : cas des agriculteurs non-salariés, les professions libérales et les agents de la fonction publique

Le nombre d’années de votre mariage avec le défunt est pris en compte dans certains secteurs. Ainsi, si votre défunt conjoint est un agriculteur non-salariés, vous devez de surcroît justifier un mariage d’au de 2 ans avec ce dernier. Rappelons qu’il faut avant être en conformité avec les conditions de base. Si votre défunt conjoint exercice une profession libérale, votre âge doit être compris entre 50 et 60 ans et vous êtes également appelé à justifier d’au moins 2 ans votre mariage. Lorsque qu’au moins un enfant est issu du mariage, le nombre d’années de mariage n’est plus requis. Dans le cas où votre défunt conjoint est un agent de la fonction publique, la durée du mariage est exclue s’il est titulaire. Cas échéant, vous devez justifier d’au 4 ans votre mariage.

Dianehttps://www.oeconomia.net
Diane est la voix experte derrière Oeconomia.net, spécialisée dans la finance, l'économie et le business. Avec un diplôme en sciences économiques, elle décrypte les tendances financières et propose des analyses pertinentes. Sa passion est de rendre les sujets économiques accessibles à tous, en fournissant des conseils pratiques aux entrepreneurs et investisseurs. Sur Oeconomia.net, Diane partage son savoir afin de guider ses lecteurs à travers le monde complexe de la finance et du business.
RELATED ARTICLES

Répondre à :

Please enter your comment!
Please enter your name here

Most Popular

Recent Comments